Flux RSS Email Delicious Twitter Facebook

Jean Marie Ahanda, le Bikut-si et les Têtes Brûlées

Tag : , , , ,

A l’occasion de la sortie prochaine du nouvel album de Franck Biyong & Massak, dont le producteur exécutif est Jean Marie Ahanda, j’aimerai présenter aujourd’hui ce grand artiste et musicien camerounais.

Jean Marie Ahanda

Jean Marie Ahanda fait partie des légendes vivantes de la musique Africaine. Il a été successivement journaliste culturel, publicitaire, artiste peintre, influenceur et musicien trompettiste. Par ces 30 ans d’expérience, il a participé à l’évolution de la musique au Cameroun. Il a notamment contribué à l’essor du Makossa et du Bikut-si les deux musiques représentantes du Cameroun.

Tetes Brulees

Dans les années 80, on assiste à l’explosion internationale du Bikut-si littéralement « let’s beat the earth ») rivalisant ainsi avec le Makossa. Cette musique/danse s’accompagne en effet d’un battement du pied régulier. Jean-Marie Ahanda, fondateur des Têtes Brûlées, fera partie de cette effervescence. Ensemble ils participent à la modernisation du Bikut-si traditionnel, remplaçant le balafon (sorte de xylophone en bois) par une guitare électrique. Leur succès est tel qu’ils sillonneront le monde dans les années 90.

Aujourd’hui le groupe se reforme pour notre plus grand plaisir avec la sortie d’un nouveau single Repentance.

Cliquez ci-dessous pour en écouter un extrait.


Ca donne envie de danser et surtout d’en entendre plus !